Les actualités de la vigne du Clos Ferout – septembre 2020

Publié par SEO950057 le

Hersage vigne Clos Ferout vin IDF 95

LES TRAVAUX DE LA VIGNE AU CLOS FEROUT DURANT L’ETE 2020

Relevage de la vigne

De juillet à août, il n’est quasiment pas tombé une goutte d’eau. Les racines sont allées chercher l’eau en profondeur et se sont bien développées. Les sarments ont beaucoup poussé, il a fallu les « relever », c’est-à-dire les maintenir verticaux en les passant entre les fils releveurs, puis les « palisser », c’est-à-dire les accrocher sur les fils de relevage pour que la vigne soit plus aérée.

A cette occasion, nous avons vu de belles grappes qui laissaient présager une petite récolte de 5 à 6 hl. Parfait pour une première vinification et pour livrer les premières bouteilles à nos chers contributeurs.

Mais sans eau, les grains ne peuvent gonfler et ils ont fini par sécher. Comme la quantité et la qualité des raisins ne sont pas satisfaisantes, nous avons décidé avec Antoine, notre chef de culture et Cécilia, notre œnologue, de ne  pas faire de vendanges cette année. Il faudra cependant couper les grappes début octobre.

Hersage du sol

L’entretien mécanique est important pour préserver l’ensemble des micro-organismes vivants dans le sol (microbiote), favoriser l’infiltration de l’air et de l’eau et ne pas laisser les adventices (plantes non désirées) faire concurrence aux plants de vigne.

Le hersage permet de dégager les pieds de vigne, entre les rangs séparés de 2 mètres (appelés inter-rangs) et entre les pieds séparés de 1 mètre (appelé cavaillon, d’où le terme de décavaillonage).

Traitement de la vigne

Nous avons constaté une présence relativement forte d’oïdium, champignon visible sous forme de duvet blanchâtre, ce qui va nous obliger à procéder fin septembre à un traitement à base de souffre*.

Heureusement, compte tenu de la chaleur et du manque d’eau, il n’y a pas eu de mildiou, autre fléau de la vigne qui se manifeste par des taches brunes sur les feuilles et des moisissures blanches sur les raisins.

Le soufre, utilisé pour lutter contre l’oïdium, et le sulfate de cuivre, utilisé pour lutter contre le mildiou, sont les deux seuls fongicides autorisés en agriculture biologique.

*depuis nous avons décidé de planter des cépages résistants.

Vigne Clos Ferout IDF 95
Hersage vigne Clos Ferout vin IDF 95
Raisin vigne Clos Ferout 95 Ile de France
Oidium champignon raison vigne France